Jeudi 28 et vendredi 29 juin 2018

Bon matin les amis ! On vous sert une bonne tranche de décalage horaire pour commencer la journée ? C’est peu dire que la nuit a été morcelée, avec un Mini K au taquet dès 2 heures du matin (8 heures en Belgique).

Nous apprenons assez rapidement le fonctionnement de la machine à expresso pour un coup de fouet matinal bien mérité !

Alors que toute la Belgique est sur les dents à l’approche du match des Diables contre l’Angleterre, nous partons dans le village voisin de Tingwik à la découverte du Sentier Les Pieds d’Or. Un sentier forestier d’environ 2km aménagé au cœur d’un parc et jalonné d’œuvres d’art drôlement artistiques pour le coup. Mais tout cela est purement subjectif n’est-ce pas ?

Nous profitons de la balade pour faire un saut jusqu’à l’érablière/sapinière de l’oncle de Miss K, nichée dans les bois à deux pas de la station de ski du Mont Gleason. L’occasion de récolter au passage quelques bolets pour l’omelette de ce midi !

L’heure du match a sonné et nous perdons la connexion avec Mister K pour 90 minutes ! Ahah, on ne change pas une équipe qui gagne !

Et en parlant d’équipe qui gagne, vous connaissez tous l’issue du match ! On aurait bien fait un tour du quartier en klaxonnant, mais nous nous sommes abstenus. Pendant ce temps, Mini K s’occupe sagement, va aider au jardin/poulailler et s’offre un petit plongeon dans la piscine avec Miss K. Dommage que le soleil ne soit pas plus présent pour réchauffer l’eau.

Nous ponctuons cette belle journée par une petite (auto)cueillette de fraises à Victoriaville, histoire de faire le plein de vitamines. Mini K veille au contrôle qualité de la marchandise et semble à certains moments goûter plus de fraises qu’il n’en cueille !

Retour à la maison pour un petit souper et une mise au lit de bonne heure ! C’est que nous allons passer la journée de demain chez la cousine de Miss K !

Nous allons donc passer le troisième jour de notre expédition à Trois-Rivières, quelle belle coïncidence ! L’occasion de retrouver la famille L. et de découvrir le joli coin où elle a élu domicile. Un quartier paisible, à l’américaine, sans aucun cloisonnement, des jardins et où les enfants jouent dans la rue et passent d’une maison à l’autre. La situation nous paraît tellement surprenante par rapport à notre tendance en Belgique à surprotéger nos enfants et nos biens. Ça laisse rêveur…

C’est une joyeuse bande de 5 enfants qui courent partout et font d’incroyables parcours dans le bois derrière la maison et que nous emmenons l’après-midi pour un petit plongeon dans le fleuve Saint-Laurent à la Pointe du Lac (parc Antoine Gauthier). L’endroit est paisible, essentiellement fréquenté par des retraités installés à l’ombre du bois. L’eau est délicieuse et nous sommes les seuls à en profiter.

A l’issue de la baignade, Mister K accompagne les deux grands cousins au « Pump track », un parcours aménagé de vélo de montagne pour qu’ils se défoulent encore un peu pendant que les minis jouent ensemble à la maison.

Nous clôturons cette belle journée par un bon repas tous ensemble et regagnons Warwick fatigués mais heureux. Mini K ne demande pas son reste et s’endort avant même d’avoir eu le temps de saluer la famille R. de passage à la maison pour la soirée. De belles retrouvailles également !

Mais pour l’heure, il est grand temps d’aller dormir, car la grande aventure commence demain !

Pour d’autres photos, c’est ici que cela se passe !

One thought on “Retrouvailles familiales !”

  1. Très beau récit ! Ça fera de magnifiques souvenirs !! Et l histoire ne fait que commencer..;)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.