Samedi 7 juillet 2018

Réveil à la fraîche dans notre cocon. La pluie a fait baisser un peu la température et on ne va pas s’en plaindre.

Nouvelle journée à la découverte de Moncton ce samedi. Les choses à faire ne manquent pas et nous commençons par nous diriger vers l’office du tourisme pour glaner quelques informations.

La ville à taille humaine se parcourt tellement bien à pied que nous décidons de laisser la voiture au même endroit qu’hier.

Nous passons un moment à observer la rivière Petitcodiac (la « rivière chocolat », qui doit son surnom à sa couleur brune) derrière l’office du tourisme.

Nous rejoignons ensuite le marché de la ville qui se tient dans des halles couvertes le samedi matin. L’endroit est plutôt plaisant et animé. Musique live, stand d’information sur le Parc de Kouchibouguac et château gonflable permettent à chacun de trouver son bonheur en plus des nombreux marchands présents sur place. N’imaginez pas un marché comme par chez nous, mais plutôt un mélange d’étals où s’entremêlent artisans et producteurs locaux, le tout baigné dans une odeur de cuisine.

Mini K se défoule un moment dans le château gonflable et nous optons pour un classique pain saucisse en guise de diner, après avoir fait le tour des différents stands.

Au menu de cet après-midi, le parc du Centenaire pour permettre à Mini K de se faire plaisir dans les jeux d’eau et à la plaine de jeu. La dame de l’office du tourisme avait parlé d’une demi-heure à pied pour s’y rendre à partir du centre, mais nous mettons finalement près d’une heure et traversons des quartiers aussi paisibles que le centre. Une fois à destination, nous constatons que le parc est en fait fermé pour accueillir les vieilles voitures présentes en ville hier… Et nous n’avons pas réellement envie de débourser 10$ par personne pour entrer… La tête de Mini K change, mais nous lui promettons un arrêt à la plaine de jeu rencontrée sur le trajet. Par chance, cette dernière accueille également des jeux d’eau qu’il se hâte d’aller tester !

De retour au centre-ville, nous décidons de partir explorer la bibliothèque dont la section jeunesse renferme également tout un espace dédié aux jeux. La luminosité de l’endroit, les jeux mis à disposition, les iPad, les livres agréablement disposés à portée des enfants, laissent rêveur…

On resterait bien là, confortablement installés dans les fauteuils, mais l’heure tourne et nous avons rendez-vous derrière l’office du tourisme avec…le mascaret ! Annoncé à 17h22, il peut à vrai dire se produire vingt minutes avant ou après l’heure et nous ne voulons pas le manquer !

Causé par les marées de la Baie de Fundy, le mascaret a lieu deux fois par jour. L’eau de la rivière Petitcodiac remonte alors le courant en une grosse vague pouvant atteindre les 60cm ! Nous ne savons pas réellement à quoi nous attendre, mais la nature nous offre un spectacle étonnant. Avant même d’apercevoir la vague, le grondement de celle-ci se fait entendre. La voilà qui se dessine, qui passe devant nous et qui disparaît au loin comme elle était venue. Éphémère.

De retour au centre, nous profitons du spectacle offert par les voitures anciennes qui se mêlent à la circulation pour un bruyant défilé (on dirait qu’ils aiment les moteurs vrombissants).

La journée se termine en douceur par un verre sur le toit du Dolma food au son de la musique live et par un petit restaurant vietnamien (le Red Satay) en compagnie d’une compatriote installée à Moncton. Excellent !

A demain ! Préparez-vous à vivre une journée au rythme des marées !

Pour d’autres photos, c’est ici que cela se passe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.