Mardi 10 juillet 2018

Bon matin ! Mine de rien, nous avons franchi discrètement et sans nous en rendre en compte le cap de la moitié de nos vacances !

Nous décidons de passer une dernière journée cool à Moncton et de profiter un peu de l’ambiance du festival Inspire qui a débuté hier. Inspire, c’est un festival d’art qui prend possession du centre-ville et du Grand Moncton pendant une petite semaine en juillet. Il en est cette année à sa 4e édition et des artistes viennent notamment des 4 coins du globe pour peindre d’immenses fresques sur les murs de la ville.

Nous faisons halte à l’office du tourisme pour obtenir un plan des fresques existantes et en cours de création, histoire de tracer notre itinéraire de la fin de matinée.

Parfois discrètes, parfois monumentales, les fresques illuminent véritablement les murs de la ville par leurs couleurs et/ou leur message. Nous avons l’occasion d’échanger quelques mots avec la réalisatrice de l’une d’elle qui nous explique sa démarche, la concertation avec le propriétaire du bâtiment pour voir si le projet lui convient, la mise en place, le temps nécessaire à la réalisation. Un bel échange très éclairant.

Quelques blocs de maisons plus loin, nous nous arrêtons pour observer un autre peintre à l’œuvre. Il vient de Montpelier et met en couleur l’esquisse déjà tracée sur la grande façade qui lui est réservée. Dommage que nous ne puissions pas rester une semaine de plus pour apprécier le résultat de son travail ! Il faudra revenir ! Pour sûr !

Alors que nous observons la progression de la fresque, une jeune bénévole du festival nous interpelle pour voir d’où nous venons, si nous voulons quelques informations. Elle nous suggère de dîner dans un restaurant indien tout proche (Le Taj Mahal), et nous suivons finalement son conseil, le japonais que nous visions à la base étant fermé. Dès la porte poussée, nous sommes baignés dans une agréable odeur d’épices et le repas s’avère délicieux ! Nous sommes d’ailleurs particulièrement contents de voir autre chose à la carte que des burgers ou autres fish & chips. On ne va pas vous mentir, on tourne parfois un peu en rond niveau cuisine…

Nous flânons encore un peu dans la ville et prenons ensuite la direction du 42 Highfield pour suivre la demi-finale des Belges contre la France. Le café est le lieu de ralliement des Belges pour l’occasion, mais quelques Français ont également fait le déplacement. Nous y retrouvons quelques têtes connues (la famille de Belges chez qui nous avions passé la soirée quelques jours auparavant et qui nous avait renseigné ce rendez-vous) et la tension est clairement palpable du côté de Mister K ! Mini K lui, a retrouvé des copains et n’a que faire du match !

Inutile de revenir sur l’issue de ce dernier ! Nous optons pour un grand bol d’air pour faire passer la pilule ! Direction le parc du Centenaire pour permettre à Mini K de se défouler un bon coup après une journée en ville. Cette fois, le parc est bel et bien accessible et les jeux d’eau sont fonctionnels ! Mini K enfile son maillot et se joint rapidement à la joyeuse bande d’enfants déjà présents. Une fois bien rafraîchi, il s’en va tester la plaine de jeu voisine ! Mais où va-t-il chercher toute cette énergie !?

Ils sont quand même forts ces Canadiens avec leurs plaines de jeu et leurs jeux d’eau ! Par contre, ça manque d’un bon bar à proximité pour les parents, comme en Slovénie l’année dernière. Il faut dire que la consommation d’alcool en présence d’enfants est punissable ici… On va rester à l’eau !

L’heure passe et il nous faut penser à rentrer souper à la maison. Petite halte au Sobeys sur le chemin du retour et nous rejoignons notre gîte pour notre dernière nuit à Moncton… Déjà… A demain !

Pour d’autres photos, c’est ici que cela se passe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.