Vendredi 20 juillet 2018

Hop dès le matin, lève-toi, l’heure sonne ! Hop dès le matin, lève-toi gaiement ! Nous voilà déjà vendredi, la semaine est à nouveau passée vite ! Que diriez-vous d’aller passer la journée sur une île ? Tentant non ?

Ce matin, nous nous arrêtons une fois encore à la boulangerie française. Toujours aussi bon, frais et agréable. Nous achetons également un pain en prévision d’un éventuel pique-nique ce midi. C’est qu’on vous emmène sur l’île d’Orléans qui regorge de producteurs locaux, et nous avons bien l’intention de nous laisser tenter !

Une petite demi-heure de route suffit pour atteindre le grand pont suspendu qui mène à l’île d’Orléans. En faire le tour (de 67 km) devrait nous occuper une bonne partie de la journée, surtout si nous marquons quelques arrêts. Et ça tombe bien, la dame à qui nous avons acheté les fraises hier au Marché du Vieux Port possède une ferme qui propose également l’auto-cueillette de framboises.

Nous mettons un moment à trouver la ferme « Léonce Plante » car il y en a plusieurs du même nom de famille. Nous nous renseignons sur l’auto-cueillette et sommes rapidement orientés vers le bon champ où une petite mamy nous accueille à bras ouverts. Elle nous laisse le choix entre trois tailles de paniers et nous sommes invités à goûter autant qu’à cueillir. Mini K ne se fait pas prier et se déclare goûteur officiel de l’équipe. Son panier semble troué tant il se vide aussi vite qu’il se remplit !

Nous repartons après une bonne demi-heure, notre petit panier bien rempli à la main.

L’heure de midi approche et nous n’avons encore rien trouvé pour garnir nos tartines. Nous optons donc pour une pause sur la terrasse ombragée du Café de la Plage où nous nous régalons d’un délicieux repas (même des moules au cidre pour Mister K !).

Nous reprenons ensuite la route jusqu’à l’extrémité de l’île où nous grimpons courageusement (il faut chauuuuud) sur une tour d’observation pour apprécier la vue. Plus nous grimpons plus le vent souffle, bonheur !

Prochaine étape, la fromagerie de l’île où Mister K fait quelques emplettes pour le souper. Nous enchaînons quelques kilomètres plus loin avec une dégustation (payante – 6$/personne pour 8 vins à gouter) de vins au vignoble du Mitant. L’accueil est un peu froid, mais les vins se laissent boire, surtout le vin de glace très apprécié par Miss K. Cette dernière parvient même à dénicher sur un présentoir deux petites cartes pour une dégustation gratuite de cidres. Ce serait dommage de rater ça, non ?

Nous prenons donc la direction de la Cidrerie Steinbach où nous dégustons chacun nos 5 ‘godets’ de cidre sur la terrasse ombragée qui fait face à l’immense verger. Les cidres d’ici ne sont pas pétillants comme chez nous. Et nous avons bien du mal à désigner notre préféré… Boire c’est bien, mais il faut manger aussi dirait Mamy de Namur ! Pas de soucis, nous rentrons dans la Cidrerie déguster les nombreuses spécialités proposées (confitures, gelées, huiles, …).

Après cette pause hydratation, nous bouclons la boucle et retraversons le grand pont qui nous ramène à Québec, avec au passage un petit coup d’œil sur les chutes de Montmorency.

Retour à l’hôtel pour profiter une fois encore des installations. Petite sortie familiale en kayak, jeux sur la plage, piscine, jacuzzi, …

Le temps passe vite et il est grand temps de regagner la chambre pour une petite…soirée pyjama/cinéma !!!

Mister K se charge d’aller chercher du pop-corn (gratuit toute la journée pour les clients de l’hôtel) et nous regagnons la chambre pour pique-niquer. Pain, fromages, fraises, framboises, quiche et pop-corn, un peu de tout pour satisfaire tout le monde !

Le choix du film ne se fait pas sans mal, mais Mini K – surexcité à l’idée de sa première soirée pyjama/cinéma dans le lit de ses parents adorés – porte son dévolu sur le dessin animé Croc Blanc. Une très belle histoire aux dessins un peu durs par moment (surtout la tête des méchants) qui le tient captivé et éveillé jusqu’au bout !

Mais pour l’heure, au dodo !

Pour d’autres photos, c’est ici que cela se passe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.