Mardi 17 juillet 2018

Dernier réveil à Fredericton ! Nous gérons à présent en main de maître le petit déjeuner improvisé et échangeons quelques mots avec Kelly qui nous fait part de son ancienne vie de…camionneuse ! De sa reconversion dans les soins esthétiques et de ses projets de vente de sa maison pour sillonner les routes en camping-car avec son chum.

Nous quittons la ville sur une note mitigée et avec l’impression qu’un ou deux jours auraient amplement suffit.

Cette journée marque un nouveau tournant dans notre voyage, nous allons quitter le Nouveau-Brunswick après y avoir passé 3 semaines tellement agréables (avec une affection particulière pour la côte Est et le Sud).

En chemin, nous marquons un arrêt à Nackawic pour photographier la plus grande hache du monde ! Érigée en hommage à l’industrie forestière très répandue dans la région. Pour le coup, elle est vraiment grande !

Nous passons par Hartland, afin de traverser le pont-couvert le plus long du monde, avec ses 390 mètres !

Nous nous arrêtons ensuite à Grand-Sault dont les chutes sont apparemment réputées. Première tentative près du camping pour observer des chutes au débit plutôt limité, nous ne sommes manifestement pas au bon endroit… Il fait moite et la pluie commence à tomber.

La deuxième tentative est la bonne ! Le débit n’est pas des plus spectaculaire, mais la chaleur de ce mois de juillet n’y est probablement pas pour rien (ce qui doit réjouir la population locale après les gigantesques inondations vécues en mai 2018).

La faim nous guette et nous cédons pour la première fois de notre voyage à l’appel du Tim Horton ! Pas pour un café cela dit, mais pour un petit repas de midi rapide et efficace.

Prochaine étape, Edmundston ! La ville et sa banlieue industrielle n’est pas des plus excitante à première vue. Nous décidons donc de faire un crochet par l’office du tourisme pour en savoir plus. La préposée à l’accueil semble atteinte de sinistrose et nous décidons de nous en tenir à la petite boucle proposée sur le plan. Une boucle d’une bonne heure qui nous permet de faire le tour de la ville et de voir l’essentiel de ce qu’elle a à nous offrir… Le soleil est revenu et il fait une fois de plus très chaud. Nous en profitons pour nous offrir la première pause ‘glace’ de nos vacances.

Cette fois, c’est la dernière ligne droite vers Rivière-du-Loup au Québec ! Nous retrouvons l’heure québécoise (décalage horaire de 6 heures avec la Belgique) et arrivons vers 17 heures à destination.

Nous logeons ce soir à l’Auberge de la pointe, sorte de complexe hôtelier qui abrite à la fois des chambres de différentes catégories et un motel. Mister K nous a dégoté une bien jolie chambre avec vue sur le Saint-Laurent.

La pluie s’est remise à tomber et nous décidons de profiter de la piscine intérieure pour une nouvelle pause rafraîchissante. Mini K se donne comme à son habitude, Miss K s’éclipse un moment au sauna et nous terminons en beauté par une petite séance de jacuzzi.

Nous avons décroché une table au restaurant pour 19h30 et ne tardons pas à nous y rendre.

Est-ce la lassitude du voyage, la fatigue ou le fait d’être coincé en ses adorables parents ? Mini K profite de l’heure de table pour nous livrer une magnifique démonstration de grand n’importe quoi… Mister K termine ainsi le repas en solo pendant que les autres rejoignent la chambre pour une nuit réparatrice.

A demain !

Pour d’autres photos, c’est ici que cela se passe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.