Samedi 18 juillet 2015

Vous avez bien dormi ? Nous oui ! Nous ouvrons l’oeil vers 7h15 ce matin. Ce n’est pas l’envie de cocooner au lit qui manque, mais nous avons de la route à faire.
Nous nous apprêtons donc et partons prendre notre petit déjeuner. Quel choix ! Chaud, froid, sucré, salé, tout le monde y trouve son compte et c’est le ventre bien rempli que nous prenons la route vers 10h, après avoir fatigué quelque peu Mini K dans le parc voisin.

IMG_5853

20150719-085932.jpg

20150719-090612.jpg

IMG_5815

Avouons-le, nous avons nettement moins de chance qu’hier pour ce qui est de la circulation. Mini K profite du trajet pour piquer un petit roupillon, imité par Miss K qui semble avoir un peu plus de mal à garder les yeux fermés avec la conduite allemande. Ça accélère pour freiner aussitôt, avant de réaccélérer et de freiner à nouveau… Et au final, ça bouchonne sec et nous finissons par nous arrêter vers midi dans un chouette petit endroit pour manger un sandwich. Avec des super jeux pour Mini K ! Sérieux, une grande cuisine en plein air avec ustensiles à gogo et un module avec toboggan ! Le Gps a finalement bien fait de nous faire sortir pour éviter les bouchons !
Nous reprenons la route qui semble à présent dégagée pour retrouver les bouchons un rien plus loin. On dirait que nous ne sommes pas les seuls à nous diriger vers le Nord…
Ça se confirme encore plus loin lorsque nous empruntons la route menant à Puttgarden où nous allons prendre le ferry. Nous avançons au pas, quand les voitures ne sont pas carrément à l’arrêt.

 

IMG_0019

Mini K commence à trouver le temps long, il s’agite dans son siège et crie régulièrement qu’il veut prendre le batoooooooooo ! Il est décidément temps qu’on arrive… ;o)
Le terminal est en vue, mais il nous faut encore patienter un peu à la ligne numéro 7 (coucou les joueurs de Lotto! ;o)) avant d’enfin embarquer. Mini K ne tient plus et profite de l’attente pour se dégourdir les jambes et courir jusqu’à la voiture de la team VBD pour prendre des nouvelles.
Ca y est ! Le feu passe au vert ! Nous embarquons parmi les derniers, sans la team VBD, et voyons le bateau se refermer littéralement dernière nous. Le temps d’enfiler un pull et nous voici sur le pont. Mini K a la bougeotte et la ferme intention d’explorer chaque recoin du bateau en quête d’une éventuelle aire de jeux. A première vue, il n’y en a pas, mais en poussant plus loin nos recherches, nous finissons par tomber sur un petit module rikiki qui suffit à faire son bonheur. On grimpe les escaliers vers le pont supérieur pour les redescendre de l’autre côté, on court, on prend le vent et voilà déjà que les côtes danoises se profilent à l’horizon ! La traversée n’aura au final duré qu’une petite heure. Trop court pour Mini K qui, à peine remonté dans la voiture, demande déjà à reprendre le batoooooooo !

IMG_5823

IMG_5826
Nous regagnons la voiture au bout du bout du bateau et débarquons pour deux heures de route jusqu’à Roskilde. Mini K s’endort rapidement pour ne se réveiller qu’une fois à destination.
Nous arrivons les premiers et suivons les indications données par Caroline, la propriétaire, pour repérer notre logement et trouver la clé. C’est la première fois que nous testons AirBnB. La maison est bluffante (Voir ici pour l’annonce sur AirBnB) ! Une gigantesque annexe lumineuse greffée sur une petite maison ancienne. Spacieuse, chaleureuse et pleine de coins et recoins, dans un quartier très calme. Une maison de catalogue dans laquelle nous nous sentons tout de suite à l’aise. Nous l’explorons de haut en bas, repérons les chambres et commençons à décharger au moment où la team VBD arrive !
Le temps de prendre nos quartiers, de coucher les Minis (après avoir tant bien que mal calfeutré les fenêtres – sérieux, les Scandinaves ne sont pas les rois des rideaux ! ;o)) et de ranger un peu, il est déjà 22h… Les magasins sont fermés et la pizzeria du coin est fermée elle aussi. Ce sera donc McDo ce soir. C’est les vacances après tout ! Mais un McDo de luxe par contre ! Quatre Giant et quatre grandes frites nous coûteront la bagatelle de 40 euros ! Le Danemark ferait-il partie de ces pays qui surtaxent la malbouffe ?
Nous papotons un peu avant de regagner nos chambres respectives pour une nuit que nous espérons reposante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.