Vendredi 6 mai 2016.

Réveil en deux temps dans notre K-mobile, entre un doudou égaré sous la couette et l’arrivée bien matinale d’une voiture sur le parking, vous aurez vite compris que la grasse matinée attendra !
Mais comme le dirait si bien Mamy de Namur, l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt !

Nous prenons une rapide douche, déjeunons à notre aise face au lac et réorganisons quelque peu l’habitacle avant de prendre la route vers notre premier objectif du jour : le Loch Lomond.

Nous roulons ainsi une petite heure et marquons quelques pauses photos pour immortaliser le paysage et nos premières vaches écossaises…

IMG_3687Blog

IMG_3689Blog

Nous arrivons enfin à Balmaha, petite ville qui marque le passage de la faille des Highlands.

Nous laissons la K-mobile sur le parking du Visitor center et entrons glaner quelques informations sur la traversée en Ferry jusqu’à l’île d’Inchcailloch.

Le temps de préparer le pique-nique et nous rejoignons le petit port. Un vieux bonhomme nous accueille avec son chien (au plus grand désespoir de Mini K) et nous informe sur les tarifs de la traversée. Pas de bol, nous n’avons pas le compte juste et le seul distributeur automatique de la ville refuse nos cartes. Il finit tout de même – après plusieurs tentatives – par accepter notre Visa…

Nous reprenons donc la direction du port, retrouvons le vieux bonhomme et son chien et nous acquittons des 5£/adulte pour l’aller-retour (gratuit pour Mini K). En guise de ferry, une jolie petite embarcation en bois répondant au doux nom de Lady Jean (prononcez ‘djiiiin’) qui doit pouvoir contenir à tout casser 6 personnes ! Ahah !

IMG_3725Blog

La traversée dure quelques minutes à peine et nous voici déjà débarqués sur l’île et bien décidés à en faire le tour (3 km). Nous entamons la montée vers le sommet et sommes gagnés par l’impression d’être seuls au monde, impression toutefois rapidement dissipée par l’arrivée d’un couple de français…
Nous en prenons plein les mirettes (avec de magnifiques points de vue sur le Loch Lomond) et Mini K nous surprend comme lui seul sait nous surprendre par sa volonté d’avancer et de nous montrer le chemin (il bouclera les 3 km à la seule force de ses petites jambes) !

IMG_3703Blog

IMG_3713Blog

IMG_5625Blog
Une magnifique aire de pique-nique nous attend au Sud de l’île, au bord d’une plage, et Mini K s’empresse d’aller tester la qualité du sable. L’endroit est très paisible, il fait doux et le soleil est au rendez-vous.

IMG_3716Blog

IMG_3710Blog

Nous reprenons des forces avant de boucler la boucle et de nous poser calmement sur le ponton en attendant le retour du bateau (il suffit d’indiquer au capitaine à quelle heure vous souhaitez qu’il vous récupère).

Nous posons pied à terre, regagnons le camping-car et laissons Mini K se défouler quelques minutes au toboggan en prenant le soleil avant de mettre le cap sur Luss via la route longeant le Loch Lomond.

IMG_5629Blog

Luss est une jolie petite ville bien coquette au bord de l’eau. Le soleil prête à la flânerie et nous laissons nos pas nous guider au fil des rues, sans autre objectif que de profiter. Quelques jolies boutiques pour Miss K, une plage peuplée de milliers de cailloux à jeter dans l’eau pour Mini K, de belles façades à immortaliser pour Mister K. Tout le monde y trouve son compte et nous terminons notre découverte attablés autour d’une petite collation au Visitor center.

IMG_3728Blog

IMG_3733Blog

IMG_5631Blog

IMG_3731Blog

C’est donc l’estomac bien rempli que nous reprenons la route. Un jolie petite route, sinueuse à souhait, qui nous mène dans un premier temps aux chutes de Falloch et qui nous conduit ensuite à un magnifique point de vue où nous hésitons un moment à établir notre campement pour la nuit.

IMG_3742Blog

IMG_3740Blog

IMG_3753Blog

IMG_3757Blog

IMG_3763Blog

Mais il nous faut remplir une dernière mission avant de nous poser : reproduire à l’identique (ou presque) une scène du célèbre Skyfall.
Nous quittons donc la route principale et abordons plein de curiosité la route de Glen Etive. Autant vous prévenir de suite que le spectacle qui s’offre à nous dépasse toutes nos attentes. Une route cernée par les montagnes, juste assez large pour nous permettre de passer, des « niches » à intervalles réguliers pour permettre à deux véhicules de se croiser, une rivière qui s’écoule le long de la route, des campeurs disséminés un peu partout, et le soleil couchant qui inonde ce décors de ses rayons. Bluffant !

Nous repérons l’endroit exact où a été tournée la scène et les acteurs se mettent en place. Vu le budget limité de notre remake, nous avons troqué l’Aston Martin de James Bond contre notre bon gros camping-car et assurons nous-même le rôle de figurant. On y est presque ! ;o)

L’originale…

 

IMG_3785Blog
La copie… Ou l’inverse? 🙂

Ceci étant fait, nous poursuivons notre progression en quête du petit coin de terre idéal pour nous installer. Nous passons une immense bâtisse (certains courageux vivent donc en ces terres reculées…), surprenons un troupeau de biches/cerfs occupés à brouter et trouvons notre bonheur à quelques pas de là.

IMG_3790Blog
C’est dans ce genre de moments qu’on oublie les petites galères, que le choix de l’itinérance et du camping-car prend tout son sens et que nous mesurons la chance que nous avons de pouvoir vivre et savourer chaque instant.

IMG_3795Blog

IMG_5649Blog

IMG_3815Blog

La soirée s’écoule paisiblement entre quelques sorties photos/observation, avec en bruit de fond la rivière voisine. Nous restons comme des enfants, à guetter la moindre présence d’un animal, prêts à dégainer nos jumelles au premier mouvement suspect!
Qui sait, peut-être nous réveillerons-nous bien entourés demain ?

Notre trajet du jour :

J3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.