Lundi 16 mai 2016

Réveil matinal sur notre petite route très passante. À chaque passage de camion, c’est tout le camping-car qui tremble ! Et malgré cela, nous avons plutôt bien dormi.

L’autre camping-car présent sur le parking a déjà levé le camp, et nous découvrons que la remorque derrière laquelle nous nous sommes garés n’est autre qu’un petit vendeur de snacks et de café.
Nous ne nous attardons pas et rejoignons rapidement l’autoroute. C’est qu’il nous faut rouler un peu avant d’atteindre Douvres et que 2 heures nous séparent de notre halte touristique du jour : Cambridge.

Ce nom vous évoque plus que certainement quelque chose ! Cambridge, cette ville universitaire aux nombreux « Colleges », cette ville dont le centre est piétonnier et qu’il vaut mieux ne pas aborder en voiture sous peine de galérer pour trouver un emplacement de parking… !

Nous galérons donc un brin avant de trouver une place à notre taille et laissons pratiquement toute notre monnaie dans le parcmètre (cheeeeeeeer le parking à Cambridge !) !

La ville est belle, et le soleil est de la partie pour ce dernier jour de vacances ! Nous avons trois heures pour découvrir le coin, et autant vous dire tout de suite qu’il va falloir faire un choix vu la multitude de lieux intéressants aux noms évocateurs, comme le Trinity College.

La (mal)chance est avec nous et nous gagnions d’emblée du temps faute de pouvoir visiter l’intérieur des Colleges, pour la plupart fermés en cette période d’examens. Nous parvenons tout de même à jeter un œil sur certaines cours intérieures à travers les grilles et nous promenons le long de la rivière Cam (dans les Backs) pour une vue de l’arrière des Colleges.

IMG_4852Blog

IMG_4851Blog

IMG_4850Blog

IMG_4854Blog

IMG_4853Blog

Cambridge est pour le reste une jolie petite ville bourgeoise qui nous ferait presque penser à une jolie ville flamande de par son architecture soignée et ses (très) nombreux vélos.

Nous achetons de quoi manger au Marks & Spencer du coin et nous posons dans un parc pour dîner au soleil et permettre à Mini K de se dégourdir les jambes à la plaine de jeux avant de reprendre la route.

Nous regagnons ensuite le camping-car et découvrons – oh, mauvaise surprise – une petite contravention glissée sous notre essuie-glace pour stationnement au-delà du temps autorisé… Pas de bol… S’ils sont aussi organisés qu’en Nouvelle-Zélande, ils nous retrouveront. S’ils le sont autant qu’à Copenhague, pas de quoi s’inquiéter ! ;o)

Et nous voici repartis pour 2 heures de route jusque Douvres. La circulation est fluide et nous parvenons rapidement et bien dans les temps à destination. Ça traine un peu à la douane, mais nous rejoignons plutôt vite notre ligne d’embarquement et pouvons enfin répondre à la question de Mini K : « C’est lequel notre bateau ? » (posée en boucle depuis l’arrivée à Douvres ! ;o)).

Miss K a à peine le temps de rassembler les affaires et de préparer les bagages pour gagner du temps que le signal du départ est donné ! Nous embarquons dans les 1ers et montons sans trop tarder sur le pont pour admirer une dernière fois les falaises et la côte anglaise tandis que le bateau s’éloigne.

Nous partons à la découverte du bateau, tentons – en vain – de trouver l’aire de jeux pour les enfants (inexistante, voilà Mini K bien déçu) et décidons, toujours dans l’idée de gagner du temps, de souper sur le bateau. Un petit dernier fish&chips pour la route, mais il n’a pas la même saveur qu’assis sur un banc au soleil à Portree. ;o)
La traversée dure 1h30 et nous voyons rapidement se profiler les côtes françaises. Calais, nous voilà !

Premiers entrés dans le bateau, premiers sortis ! Nous profitons d’un arrêt à la pompe à essence pour mettre Mini K en pyjama, histoire de faciliter la manœuvre une fois à la maison. C’est qu’il nous faut encore rouler 2 heures depuis Calais.

Nous longeons la ‘jungle’ et filons droit sur l’autoroute jusqu’à notre destination finale que nous atteignons vers 22h. Cette fois, c’est vraiment la fin…

Nous glissons Mini K dans son lit (c’est qu’il y a école demain, ouuuuuups… ! ;o)) et entamons les rotations pour vider notre K-mobile et faire les vidanges d’usage. Cette fois, pas de grand nettoyage à faire ! Nous avons profité d’une promotion en louant notre K-mobile sur un salon et bénéficions du nettoyage gratuit ! Bonheur !!!!

Il nous faudra tout de même une grosse heure pour vider intégralement le camping-car et en claquer une dernière fois la porte après 10 jours d’itinérance merveilleux !

Et c’est fatigués mais heureux que nous nous couchons dans notre grand lit ! ;o)

Notre trajet du jour :

J13

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.