Mardi 18 juillet 2017

Réveil en deux temps dans notre petit cocon de bois. La nuit a été chaude et nous n’avons malheureusement pas la chance d’avoir la clim’. C’est donc avec de petits yeux que la troupe prend la direction de la douche et du petit déjeuner. 😴

Mais le soleil brille dehors et nous avons bien l’intention d’en profiter !

La vue depuis notre chambre !

Nous prenons le temps de passer à la réception glaner quelques informations sur le programme des prochains jours et perdons un instant la connexion avec notre interlocuteur lorsque nous lui annonçons que oui, nous allons bien passer 10 jours dans son pays ! 😂

Après une concertation au sommet et un petit détour par l’Office du tourisme voisin, nous optons pour une jolie promenade à 5 petites minutes de l’hôtel en voiture : la Vallée d’Incles. Nous achetons de quoi faire un pique-nique à la supérette du coin, où le rayon alcools occupe près de la moitié du magasin (bienvenue en Andorre! 😜🍸), et gagnons sans tarder le parking où laisser notre voiture le temps de la promenade.

Deux options s’offrent à nous et nous préférons à la route le petit sentier mi-ombragé qui serpente le long de la rivière, prenant parfois un peu de hauteur.

À mi-parcours, nous repérons un pont et ramassons quelques cailloux pour notre désormais traditionnelle offrande à la rivière. Espérons qu’elle nous porte autant chance qu’en Ecosse… 🤞🏻

Si vous tendez bien l’oreille, vous entendrez – en plus du clapotis de la rivière – le tintement des cloches des vaches qui paissent paisiblement près de la petite église. Nous nous installons juste en face, à l’ombre d’une maison en pierre pour une petite collation amplement méritée.

Mini K verrait bien cette belle promenade s’achever par un retour en navette jusqu’au parking, mais l’envie de grimper un peu pour aller admirer le lac de Cabana sorda (2995 m d’altitude) nous titille et nous décidons de tenter l’ascension. Et quelle ascension ! Si les jolies fleurs tapissant les prairies verdoyantes parviennent dans un premier temps à adoucir la montée, nous évoluons rapidement dans la caillasse et constatons après ce qui nous paraît être une éternité que nous avons à peine gravi un cinquième de la distance nous séparant du lac et que nos réserves d’eau sont déjà bien entamées vu la chaleur… 😬

Nous trouvons un petit endroit à l’ombre pour nous poser et pique-niquer avec vue et prenons la sage décision de redescendre et de rentrer à l’hôtel profiter un peu de la piscine, dont la simple évocation donne des ailes à Mini K. Mais avant, petit arrêt à une fontaine d’eau glacée pour s’arroser gaiement et petit rafraichissement à la terrasse d’un mini-camping où il doit faire drôlement bon planter sa tente. ⛺️

De retour à l’hôtel, nous prenons la direction de la piscine qui n’est accessible aux enfants que de midi à 18 heures. Nous y passons près de deux heures, entre la piscine, le jacuzzi, les plongeons et autres transats, voilà un Mini K ra-vi ! Nous nous posons ensuite un instant pour regarder la fin de l’étape du tour de France.

Il ne manque plus à Mini K qu’un petit tour par le mini-club pour boucler une journée plutôt agréable. Le temps pour nous de deviser sur le programme de demain. 🗺

Nous extirpons avec peine Mini K du mini-club (le temps passe décidément trop vite quand on s’amuse) et montons profiter du buffet du souper. La nourriture, très soignée, est variée et permet à chacun de trouver son bonheur.

Nouvelle dose de mini-club après le souper, histoire de permettre à Mini K de retrouver ses copains du soir et nous filons reprendre des forces avant de partir à la découverte d’Andorre la vieille demain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *