Mercredi 26 juillet 2017

Ohé ! Debout !!! C’est déjà notre dernier jour en Andorre… Et on compte bien en profiter et faire plaisir à Mini K au passage !

Nous filons recharger nos batteries au petit déjeuner et établissons le programme de la journée. Direction Canillo, à 10 petites minutes en voiture de l’hôtel.

Après un rapide crochet par la boulangerie de Canillo, nous nous mettons en quête du départ du chemin du Toll Bullidor, non sans avoir préalablement observé au passage les ouvriers qui s’affairent à ancrer des filets de sécurité dans la montagne pour éviter les chutes de pierres. Mini K guette leur présence à chaque fois que nous empruntons cette route !

La promenade d’une heure est agréable et alterne de façon équilibrée descentes et montées pour plonger au final de quelques mètres en vue d’atteindre une plateforme d’observation de la chute d’eau appelée Toll Bullidor…

Il nous faut une heure et une chute de Mini K (sans gravité, que les âmes sensibles se rassurent) pour boucler l’itinéraire qui nous permet également d’apprécier – sur le versant opposé – le village de Meritxell et son sanctuaire (la vierge de Meritxell est la sainte patronne d’Andorre).

Et rien de tel qu’une bonne bataille d’eau à la fontaine une fois la promenade terminée pour se rafraîchir avant de se diriger vers la deuxième activité de la journée : le Mon(t) Magic de Canillo.

Mister K localise rapidement le départ du télésiège et nous profitons du parking sur place pour laisser la voiture. Certaines des activités proposées étant gratuites, nous décidons stratégiquement de ne prendre que les aller-retour en télécabine (gratuit pour Mini K) et d’aviser sur place ce qu’il convient de faire.

Nous embarquons donc pour une montée d’une dizaine de minutes vers le paradis des enfants. Et nous avons la surprise de retrouver sur place des Belges avec lesquels nous avons lié connaissance et avec lesquels Mini K a plaisir à jouer !

Nous faisons rapidement le point sur les activités proposées pendant que Mini K s’affaire dans les châteaux gonflables et décidons d’opter tout de même pour le forfait à 15 euros afin de lui permettre d’en profiter pleinement. Il enchaîne donc voitures électriques et descentes en bouée avant un petit tour en télésiège pour descendre vers le lac artificiel près duquel se trouvent quelques tables de pique-nique. Nos amis sont déjà attablés et nous profitons d’un banc avec vue sur le lac pour casser la croûte.

Sa dernière bouchée à peine terminée, Mini K rejoint les autres sur le lac. Il opte pour un petit bateau rose qu’il s’agit de faire avancer à la force des bras. Alors que d’autres enfants semblent carrément en galère, épuisés au milieu du lac, Mini K semble bien gérer et s’amuse à (tenter de) rattraper les autres. ;o)

Pendant ce temps-là, Miss K observe la tyrolienne passer au-dessus du lac… Tentant non ? Elle parvient à convaincre Mini K de faire le grand saut en tandem, mais il n’est pas assez lourd (il faut faire 20kg min et Mini K ne pèse que 18,5 kg) et voilà notre duo qui redescend par le télésiège alors que tout le monde l’attendait par les airs…

Nous décidons de remonter pour permettre à Mini K de refaire quelques descentes en bouée et un tour de voiture électrique.

Miss K en profite pour acheter son billet pour la tyrolienne en solo… Une descente assise pour une expérience inoubliable ! Immortalisée par Mister K et Mini K stratégiquement placés près de la plaine de jeux.

Miss K redescendue sur terre, Mini K se refait un petit tour en bateau, mais ce n’est plus aussi plaisant sans les autres…

Nous décidons donc de reprendre le télésiège et d’enchaîner sur la télécabine pour rejoindre la voiture. Le billet pour la télécabine nous permet en effet de profiter le même jour d’un aller-retour au télécabine de Soldeu situé à quelques minutes à pieds de l’hôtel.

Il ne faut donc pas traîner, mais c’est sans compter sur le ticket de parking qui nous joue des tours et nous fait perdre de précieuses minutes. Miss K voit même un agent de la police de la circulation venir débloquer la situation, nous évitant au passage de payer le parking.

En parlant de police, il faut savoir qu’Andorre est une destination particulièrement sûre. Mais les agents de police en charge de la circulation sont par-tout !! N’envisagez même pas de ne pas payer le parking ou de laisser votre véhicule en double file pour 5 minutes… C’est le passage à la caisse assuré !

Nous arrivons vers 17 heures 30 au pied du télécabine de Soldeu, soit une demi-heure top chrono pour faire l’aller-retour. Ce qui nous laisse largement le temps d’observer les vaches qui broutent tranquillement sur les pistes, d’apprécier la vue d’en haut et le magnifique terrain de golf, le plus haut d’Europe, manifestement également apprécié des marmottes… ;o) L’endroit semble également être le terrain de jeu des mountain bikers qui disposent de toute une série de pistes plus ou moins techniques.

Mais voilà qu’il est déjà temps de redescendre pour souper à l’hôtel (que nous avons du coup eu l’occasion d’observer avec un peu de hauteur).

Dernier souper, dernier petit tour au mini-club pour Mini K qui est pour le moins déchaîné, dernier verre au bar et direction la chambre pour un dernier dodo…

On vous laisse terminer vos valises, il s’agit de ne pas quitter trop tard demain…

Plus de photos ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.