Dimanche 23 juillet 2017

Est-ce le bon air des montagnes ou la fatigue accumulée, les réveils se font de plus en plus tardifs. Et on ne va pas vous cacher qu’il est bon de se lever à plus de 8 heures, nous qui n’en avons plus trop l’habitude !

Au menu de ce jour, une belle promenade dans le parc naturel de la Vallée de Sorteny. Pour y arriver, nous décidons d’emprunter la route du col d’Ordino au départ de Canillo et de marquer quelques haltes en chemin, parmi lesquelles le célèbre Roc del Quer. Il s’agit d’une passerelle, perchée à 500 mètres au-dessus du vide, sur laquelle un géant est installé,et qui offre une vue panoramique sur le village de Canillo et les montagnes environnantes.

On ne vous en a pas encore beaucoup parlé, mais les Andorrans semblent très friands de land art et il n’est pas rare de croiser des oeuvres d’art à gauche à droite sur le parcours de nos promenades.

Ainsi, peu après le passage au sommet du col d’Ordino, ce sont des chaises rouges qui s’offrent une place de choix au milieu des montagnes.

Nous décidons de nous arrêter dans le petit village d’Ordino, qualifié par le Petit Fûté de plus beau village d’Andorre. Notre objectif premier est d’y acheter de quoi pique-niquer, mais nous optons finalement pour une petite terrasse délicieusement ombragée pour goûter à quelques tapas et autres mets plus ou moins locaux. Le village est effectivement très beau et nous prenons plaisir à nous perdre dans ses petites ruelles bordées de maisons de pierre et à grimper jusqu’à la petite église.

Cette petite pause est plus que bénéfique et nous a permis de recharger les batteries en prévision du plat de résistance de la journée : la promenade de la Canya de la Rabassa au coeur du parc naturel de la Vallée de Soterny.

Nous laissons la voiture sur le parking du stand d’information du parc naturel et empruntons la piste forestière.

Après une grosse demi-heure de marche, nous atteignons un petit jardin botanique où l’on peut observer près de 300 espèces de plantes. Nous poursuivons notre montée et profitons du spectacle offert par des dizaines de papillons autour des petits filets d’eau qui coulent de la montagne.

Nous approchons du refuge renseigné sur la carte et constatons que celui-ci est bel et bien gardé par une harde de chevaux installés juste devant l’entrée. Il y a même quelques poulains ! Nous nous rapprochons de la fontaine un peu en hauteur pour goûter sans en perdre du miette !

Et repartons ensuite de plus belle pour une dernière partie d’ascension avant la descente pour rejoindre la rivière et la longer pratiquement jusqu’au parking et boucler ainsi cette boucle de 4,4 km environ.

Nous décidons au retour de nous arrêter à Canillo pour découvrir la ville et faisons même un petit crochet par le « Palau de Gel » pour monter à Mini K ce qu’est une patinoire.

Il se met à tomber quelques gouttes et nous regagnons l’hôtel au moment précis où les éléments décident de se déchaîner ! C’est donc trempés que nous filons nous changer avant d’aller souper !

Chaque jour qui passe nous permet d’affiner notre stratégie de parents presque parfaits ! Du coup, nous occupons depuis deux jours une table près de la baie vitrée donnant sur l’entrée de la salle de jeux et lâchons Mini K dès qu’il a terminé de manger pour en profiter un peu en tête à tête ! ;o)

On en profite même pour se prendre un verre au bar du coup ! Comme on est !

Allez, au lit!

Plus de photos ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.