Que diriez-vous d’une petite sortie en famille à la ferme ? Le dernier week-end de juin, ce sont les Journées fermes ouvertes. Croyez-le ou pas, cette date est notée depuis un moment dans notre agenda ! C’est que la ferme, ses tracteurs et ses animaux (tant qu’ils n’approchent pas de trop près… ;o)), est une activité particulièrement appréciée par Mini K. Avouons-le, on y trouve notre compte aussi ! Et en plus, c’est gratuit !
Nous avons donc monté une équipe du tonnerre et sélectionné sur le site des JFO les fermes susceptibles de nous intéresser dans la Province de Namur, jetant notre dévolu sur la chèvrerie La petite campagne à La Bruyère et sur la Ferme du Château à Boninne.

20150716-150724.jpg

Nous arrivons vers 10 heures à la chèvrerie de La Petite Campagne et avons tout le loisir de nous garer à proximité de la ferme et de faire un petit tour de reconnaissance en attendant les autres. Des chèvres, des chevaux, un poney, de bien belles Limousines et des tracteurs de tous âges docilement alignés dans la cour.

20150716-151051.jpg

20150716-151146.jpg
20150716-151307.jpg

Aucun horaire précis n’est affiché, mais il semblerait que la traite des chèvres a lieu à 10h30. C’est justement le moment choisi par la Famille A pour nous rejoindre. Les chèvres sont au taquet et se bousculent pour se faire une place au poste de traite.
20150716-151408.jpg

20150716-151502.jpg

Nous les observons un moment, mais notre attention est vite détournée par le vrombissement des tracteurs qui se lancent dans un petit défilé dans la cour de la ferme. Une fois le dernier tracteur passé, nous délaissons la traite et prenons la direction du château gonflable pour permettre à Mini K et Mini A de se défouler un peu en attendant l’arrivée de la Famille M. Mini K, d’ordinaire plutôt peu audacieux quand il s’agit de monter sur un trampoline, prend vite goût à cette nouvelle activité et rit à gorge déployée de ses chutes. Il se lance à la poursuite de Mini A et les voilà vite rejoints par Mini M qui vient d’arriver après avoir admiré du parking le défilé des tracteurs.

20150716-152638.jpg

L’ambiance est bon enfant, la ferme est accueillante, la météo est au beau fixe, les troupes sont réunies (6 adultes et 5 enfants, dont 3 en âge de courir partout ! ;o)), que demander de mieux !?
Nous prenons le temps d’aller voir les chèvres, de les nourrir et de les caresser pour ceux qui osent tendre la main, d’aller saluer les chevaux, d’admirer la belle robe brune et les petits veaux des Limousines et nous nous dirigeons ensuite vers l’immense grange où sont installées (à l’ombre, c’est bien joué !) des tables pour nous restaurer (moyennant réservation préalable).

20150716-152532.jpg

Nous faisons stratégiquement manger les Mini’s en premier (steak haché de la ferme au menu) avant de nous relayer pour déguster notre steak de Limousine. Le morceau de viande est généreux, tout comme le buffet de crudités/légumes/salades diverses et variées. Et surtout, c’est bon et pour un prix tout à fait raisonnable ! Les Mini’s repus ne tiennent pas en place, tentent quelques échappées vers le château gonflable, partent escalader l’un ou l’autre tracteur, jeter une poignée de nourriture sur les chèvres, …, le tout sous l’œil plus ou moins attentif de l’un d’entre nous.

20150716-151835.jpg

Il règne à la ferme comme un air de vacances. On en oublierait presque qu’il est près de 15 heures et que nous avons programmé une deuxième visite.

Nous nous séparons de la Famille A et prenons dans la foulée la direction de la Ferme du Château à Boninne. Une ambiance bobo règne dans la cour, tout à fait différente de l’ambiance du matin. L’accent est ici mis sur l’élevage des moutons et le travail de la laine. Mais, pour ne rien vous cacher, nous sommes quelque peu déçus… Si la ferme en tant que telle rappelle à Miss K quelques souvenirs des camps Patro de son enfance, les animaux en sont quasi absents, probablement occupés à brouter l’herbe verte des prés. Nous faisons rapidement le tour des artisans qui se consacrent au travail de la laine, sans réellement y trouver notre bonheur vu les chaudes températures.

20150716-151928.jpg

20150716-152422.jpg
20150716-152110.jpg

Nous prenons tout de même le temps de goûter à quelques petites spécialités locales avant de reprendre le chemin de la maison, non sans avoir salué au passage les rares animaux présents dans le champ voisin. Mais, n’est-ce pas la famille VBD qui arrive de l’autre côté du champ ? On dirait que Mini VBD a su convaincre ses parents d’aller lui aussi profiter des Journées fermes ouvertes ! :o)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.