Un voyage en camping-car, ça faisait un moment qu’on y songeait, sans idée précise du lieu et de la date. Mais quand Mister K a proposé un soir de troquer le long week-end à Amsterdam initialement prévu en mai contre une semaine en camping-car au Pays de Galles, la réflexion n’a pas été bien longue…

Nous nous sommes donc mis en quête du véhicule idéal, adapté à notre famille, aux routes galloises et à notre inexpérience en conduite de ce type d’engin.

Et nous avons trouvé notre bonheur chez Aventures Motorhomes à Baisy-Thy (pas loin de Nivelles). Après avoir épluché leur site Internet, nous leur avons rendu une petite visite pour voir les modèles en taille réelle et glaner quelques conseils. Nous avons pris le temps de réfléchir autour d’un repas (une petite heure quoi… ;o)) et sommes retournés au show-room pour porter un choix définitif (sur l’Adria S640 SHX) et vérifier les disponibilités. Une petite signature au bas du contrat et l’aventure pouvait commencer ! ;o)

IMG_5461

Pour le coup, oubliez le magnifique camping-car blanc immaculé dans lequel on peut ranger une petite Smart et imaginez plutôt … une bonne grosse camionnette !

Ok, ok, ça fait tout de suite moins rêver ! Mais ouvrez la portière et vous découvrirez vite un intérieur plutôt cosy. De quoi faire dormir et manger/véhiculer 5 personnes. Autant le dire tout de suite, c’était parfait à trois (et encore avec deux adultes et 1 enfant en bas âge), mais on se serait difficilement vu vivre une semaine à l’intérieur à 5 adultes.

Dans un camping-car, le maître-mot est l’organisation (ah ah !) : chaque chose à sa place, une place pour chaque chose. Au final, c’est un peu comme aménager dans un nouveau logement. Au début, on place tout à gauche à droite, et on réorganise au fil du temps selon des aspects plus pratico-pratiques. On ne va pas se mentir, c’était un peu le chaos par moment (surtout le soir, et le matin du coup), mais tout était très rapidement remis en place.

Vous avez faim ? Un petit tour par le coin cuisine s’impose ! Mini-cuisinière au gaz pour 2 casseroles, un petit évier, des rangements et un petit frigo. Sans oublier le magnifique kit cuisine (vaisselle en plastique et casseroles) fourni. Je me moque doucement, mais cette cuisine nous a rendu de fameux services et permis de faire quelques économies (rapport à la vie plutôt chère au Pays de Galles… et aussi à nos horaires de repas un peu olé olé).

Nous avons fait nos Hollandais et emporté pas mal de de produits de base. Et nous pouvions ainsi nous mitonner de délicieux repas, les deux pieds dans la douche !

Les deux pieds dans la douche ?!

Mais oui, retournez-vous, c’est bien le bac de douche qui se cache sous vos pieds et la douche dissimulée derrière ces deux volets coulissants ! Une douche (plutôt spacieuse quand même), une jolie petite toilette et un évier tout mignon. Avec quelques petits rangements. Quand on vous dit qu’on ne manque de rien !

Tournez-vous à présent vers l’arrière du véhicule et vous découvrirez les chambres. Mini K occupe la couchette du haut (que les plus stressés d’entre vous se rassurent, un filet de protection antichute est prévu) et nous occupons la suite royale en bas. Tellement royale que Mister K ne sait s’étendre pleinement qu’en empiétant sur le territoire de Miss K…

IMG_5464

Pour le reste, les sièges avants pivotent pour se joindre aux autres convives autour de la table et un grand coffre se cache sous la couchette parentale, en plus des multiples rangements disséminés dans l’habitacle.

Le choix du camping-car se prête plutôt bien à notre destination vu notre position surélevée et la possibilité de voir par-dessus les hautes haies qui bordent la plupart des routes galloises. Maintenant, il n’aurait pas fallu un modèle plus costaud, par rapport à l’étroitesse de certaines routes et aux manœuvres à opérer en cas de croisement.

La circulation au sein du véhicule est plutôt fluide, à condition que tout le monde ne se déplace pas en même temps. Nous avions pris le siège auto de Mini K, mais devions du coup démonter la table lors des trajets pour lui laisser de la place pour ses jambes. Une petite contrainte en soit, mais qui facilitait pas mal nos déplacements. Miss K a ainsi pu quitter son siège à plusieurs reprises pour rejoindre la banquette arrière et distraire un Mini K parfois ronchon de devoir rester dans son siège vu toute la place au sol pour jouer (car oui, il faut rester attaché pendant qu’on roule…).

Voyager en camping-car, c’est aussi acquérir quelques petits réflexes : allumer l’eau chaude au réveil, bien fermer tous les stores avant d’aller dormir, ouvrir le clapet de la toilette avant de s’installer, enlever la dalle du bac de douche avant de se doucher, … Et puis, il y a les tâches un rien moins glamour comme les vidanges. Mais tout est globalement conçu pour faciliter la tâche des occupants et nous n’avons pas rencontré le moindre problème.

Bref, une aventure à retenter sans la moindre hésitation ! Nous attendrons peut-être simplement que Mini K soit un rien plus grand.

IMG_5466

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.