Te Anau, le 18 décembre 2010

Aarf ces moutons, quelle plaie ! Ils ont encore bêlé toute la nuit ! Y a pas à dire, c’est tout de même meilleur dans une assiette ! (dixit Mister K !) ;o)

Petit déjeuner au calme en compagnie de Don que nous saluons rapidement afin de prendre la route en direction du bout du bout du monde. Nous empruntons la Southern Scenic Route qui relie Manapouri à Invercargill, notre premier point d’arrêt de la journée. La météo est plutôt favorable. Nous flânons dans la ville, qui n’a rien d’extraordinaire, et nous offrons une petite terrasse à midi.

IMG_2647

IMG_2653

IMG_2655
Il nous faut maintenant continuer notre descente vers le bout du bout du monde, situé à Bluff, et plus précisément au Stirling point (extrême Sud de la Nouvelle Zélande). Nous y retrouvons un panneau mentionnant les distances séparant Stirling point de différentes métropoles à travers le monde.

IMG_2658

IMG_2666
Nous reprenons la route après avoir fait le plein de cerises auprès de particuliers ayant eu la bonne idée de se placer sur ce parking fort fréquenté. Direction les Catlins, côte sauvage où la nature est extrêmement préservée du tourisme de masse. Petit arrêt à Waipapa Point pour observer la colonie de lions de mer présente en contrebas du phare, mais nous n’arrivons manifestement pas au bon moment, il n’y a pas un lion en vue ! Pas grave, nous en profitons pour faire une promenade sur la plage, ce n’est que partie remise.

IMG_2683

IMG_2681
Nous poursuivons notre route vers notre destination finale, pour autant que l’on puisse encore parler de route ! Prenez un chemin de terre, ajoutez-y des graviers et vous obtiendrez une route made in ‘Catlins’ ! Autant dire que notre Kiwi car a pris un sacré coup de poussière !

Nous arrivons enfin à Curio Bay. Comme convenu, nous passons chercher la clé sur un petit tableau accroché près de la maison des propriétaires qui sont absents. Nous prenons possession de notre petit cottage de mer, tout simplement cosy à souhait et situé dans les dunes.La vue est plutôt sympathique !

IMG_2695

IMG_2698

Le temps de sortir les bagages, nous mettons le cap sur le shop du camping voisin pour trouver de quoi souper. Croque monsieur au menu ! Nous nous aventurons ensuite sur la plage où nous avons la surprise de distinguer parmi les vagues les nageoires de plusieurs dauphins que nous suivons des yeux de longues minutes assis sur les rochers.

IMG_2699

IMG_2712
Retour au cottage pour souper. Nick, le propriétaire, nous appelle pour s’assurer que tout va bien et nous informer de la présence de Blue Penguins et de Yellow Eyed Penguins dans la baie. Ces deux espèces sortent de l’eau à la nuit tombante pour regagner les hautes herbes des dunes où elles passent la nuit. Nous partons dès lors plein d’entrain sur la plage pour une promenade au soleil couchant, en croisant les doigts pour qu’un de ces petits êtres veuille bien se manifester.

Après une bonne heure de promenade, nous n’avons encore perçu aucun signe de vie et la pluie se met à tomber.

Nous rejoignons par conséquent notre cottage et nous installons confortablement dans le canapé, l’oeil rivé sur la mer et les dunes. Alors que nous nous apprêtons à nous coucher, résignés, un petit manchot bleu (Blue Penguin) fait une apparition surprise sur la terrasse ! C’est malheureusement le seul que nous verrons ce soir. Et c’est peut-être mieux ainsi pour la santé de Mister K dont le cœur a failli lâcher lorsque Miss K s’est écriée ‘Y a quelqu’un ! Il est là, sur la terrasse !’, en pointant ce petit être inoffensif de 30 cm tout au plus ! ;o) Nous nous couchons cependant plus que satisfaits de ce moment privilégié et bien conscients de n’être pas seuls, les pas des manchots se faisant furtivement entendre sur la terrasse en bois et leurs ‘cris’ s’élevant des hautes herbes des dunes. Ca change des moutons…

Notre logement du jour : Curio Bay Boutique Studios

2 thoughts on “Coup de Bluff dans les Catlins!”

  1. Bonjour,

    Nous avons fait aussi ce même périple et je ne me rappelle plus le nom de l’endroit où tous les arbres sont couchés latéralement à cause du vent.
    Merci pour votre rafraîchissement de mémoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.