Rotorua, le 6 décembre 2010

(on ne dira pas merci à Saint Nicolas, il n’est même pas passé ! Snif !)

Pas besoin d’ouvrir les rideaux pour sentir la chaleur du soleil sur la fenêtre. La journée s’annonce bonne !

Le copieux petit déjeuner est pris face au lac Rotorua et ses cygnes noirs, on a vu pire comme début de journée ! ;o)

Lyndsay a réservé pour nous les activités géothermiques, nous pouvons partir tranquillement en direction de l’Agrodome (grand parc consacré aux moutons et à différentes activités à sensation), mais uniquement pour voir leur magasin à vrai dire…qui se révèle au final assez peu intéressant. Nouvelle rencontre avec un troupeau de touristes asiatiques, et toujours ce brouhaha et ces séances photos interminables.

Prochaine étape, le Skyline : télécabine qui nous amène au sommet du mont Ngongotaha d’où la vue sur Rotorua et ses environs est panoramique.

IMG_1038

Nous profitons de cette ascension pour tester la descente en luge… But de la manœuvre : choisir un des trois parcours proposés et atteindre l’arrivée à bord d’une luge à roulettes. Fous-rires garantis grâce à la prestation de Miss K, qui est heureusement toujours entière au bout des trois descentes et aucune victime n’est à déplorer sur le parcours !

IMG_1045
Un peu crispé ce sourire Miss K ! ;o)

IMG_1048

Rien de tel qu’un petit tour en ville pour se remettre de ses émotions. Petit sandwich sur le pouce et nous entamons une promenade au bord du lac Rotorua qui nous permet de découvrir de près ces fameux phénomènes géothermiques.

Comme nous l’avons déjà constaté lors de la promenade dans la forêt des Kauris, les chemins sont parfaitement balisés et des panneaux d’information sont placés aux endroits stratégiques pour faciliter la compréhension.

L’odeur de souffre est toujours très présente, à se demander comment les gens font pour vivre dans le coin…

IMG_1072

IMG_1077

IMG_1091

IMG_1100

IMG_1103

Petite pause shopping et il est déjà temps de prendre la direction de Te Puia pour la visite guidée de ce parc géothermique qui marque le début de notre soirée Maori.

Notre guide nous fait découvrir les terres de ses ancêtres, l’école de sculpture et de tissage, ainsi que le célèbre geyser Pohutu et la Mud Pool (bassin de boue bouillonnante).

C’est également pour nous la première occasion de voir des Kiwis vivants (l’oiseau, pas le fruit ! ;o) Ces oiseaux ne vivant que la nuit, ils sont artificiellement plongés dans le noir pendant la journée pour nous permettre de les observer.

IMG_1129

IMG_1123

IMG_1164
Pohutu Geyser

IMG_1168

IMG_1172
Mud Pool

Après deux petites heures de visite du parc, notre guide passe le relai à un représentant Maori qui nous explique le déroulement de la soirée et retrace brièvement l’histoire du parc.

Nous nous rendons face au Maraé (maison communautaire des Maoris) pour assister à la cérémonie d’accueil.

IMG_1177
Maraé

Il nous faut un représentant pour rencontrer le chef des guerriers : Bob (not the Builder ;o)) est notre élu d’un soir. Il nous permet, après avoir signifié qu’il venait là en ami, de pénétrer (sans chaussures) dans le Maraé. Le spectacle peut commencer.

 

IMG_1191

Chants, danses, simulations de combat et Haka se succèdent à un rythme effréné. Le tout est très plaisant, même si nous avons parfois l’impression d’avoir affaire à des GO du Club Med (comme si on ne savait pas applaudir spontanément). Nous assistons notamment à une démonstration de Haka particulièrement hilarante de certains représentants masculins du publics. Rien à dire, y en a qui l’ont dans la peau…ou pas !

Une fois le spectacle terminé, nous nous dirigeons vers le hangi dans lequel se prépare notre repas. Le hangi est une autre forme d’utilisation de la géothermie par les Maoris, pour cuisiner cette fois. Il s’agit en résumé de cuire son repas à l’étouffée dans un four creusé dans la terre.

IMG_1176
Le Hangi

Nous nous voyons ensuite attribuer une table et, Oh surprise !, Bob notre nouveau chef est des nôtres ! ;o) Le repas traditionnel est délicieux et nous permet d’échanger nos expériences avec les personnes présentes à notre table : des Australiens, des Écossais, un Allemand et une polynésienne. La soirée a été bien sympathique et pour une fois, les références à la Belgique ne se sont pas limitées au chocolat et à la bière, Bob et sa femme étant fans de tennis et connaissant Justine et Kim ! Cet après-midi, c’est à Jean-Claude Vandamme que la Belgique a été reliée (finalement, le chocolat et la bière, c’est pas si mal ! ;o))

Une fois le repas terminé, nous prenons la direction du geyser Pohutu à la nuit tombante pour assister à son éruption (qui se produit généralement une à deux fois par heure). Pas de chance pour nous, contrairement à d’autres parcs où l’éruption des geysers est provoquée, Pohutu jaillit de façon tout à fait aléatoire et naturelle et semble à présent endormi. Nous avons heureusement pu le voir en action durant la visite guidée.

Notre hôte d’un soir profite cependant de l’occasion pour nous chanter un air Maori de sa très belle voix puissante.

Il est déjà temps de se diriger vers la sortie, non sans avoir au passage caressé la pierre de jade située à l’entrée, signe de bonheur et de chance.

Retour à Ngongotaha pour une nuit bien méritée.

Notre logement du jour : Ngongotaha Lakeside Lodge !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.