Queenstown, le 15 décembre 2010

Dès le réveil, l’excitation est à son comble (ou pas…, mais si un peu quand même ;o)) : on va voir les moutons !

Pour la première fois depuis le début du séjour, nous nous offrons un moment Nutella grâce au petit pot acheté la veille. Oui, on sait, on va pas en Nouvelle-Zélande pour manger du choco, mais ça fait plaisir !
C’est pas tout ça, mais il est déjà l’heure de partir pour embarquer à bord d’un vieux navire à vapeur et traverser le lac Wakatipu jusqu’à la ferme aux moutons, Walter Peak Farm.

IMG_2160

Nous n’échappons pas à la traditionnelle photo souvenir en montant à bord du bateau et embarquons avec le reste du troupeau pour une traversée de 45 minutes sous un soleil radieux.

Les consignes de sécurité sont données dans trois langues asiatiques et en allemand, mais pas un mot d’anglais ni de français (non mais, quelle blague !). Il faut dire que nous sommes une fois de plus cernés ! On compte même parmi les passagers un groupe d’asiatiques manifestement fortunés (vous allez croire qu’on ne les aime pas, détrompez-vous, c’est juste qu’ils sont omniprésents) ayant son propre photographe ! Et le plus drôle, c’est que certains se promènent partout en costard cravate. Au pied du Franz Josef Glacier, notamment, c’était du plus bel effet parmi les randonneurs !

IMG_2167

IMG_2171
Arrivés à destination, nous sommes accueillis par Peter, un vieux bonhomme aux joues bien rouges accompagné par son chien (de berger, comme le bâton, ça va de soi !).

IMG_2241

Direction l’enclos des moutons affamés pour une séance de nourrissage ! Mister K le téméraire n’hésite pas à payer de sa personne afin de nourrir la bête ! L’un comme l’autre s’en sortent indemnes malgré quelques frayeurs pour l’un (nous ne vous préciserons pas lequel).

 

IMG_2204
Nous quittons ensuite l’enclos pour assister à une démonstration de chien de berger.

Peter a un petit sifflet qui lui permet de donner des ordres à son chien en émettant des sons courts, longs, … L’animal ne semble manifestement pas très réceptif à l’exercice, mais finit par nous démontrer son talent. Et il court à droite en montant pour ramener tous les moutons vers la gauche, et il s’assied, et il repart en courant…

Tout se passe bien, jusqu’au moment où il crée un petit mouvement de panique parmi les moutons poussant l’un d’entre eux à culbuter littéralement au-dessus de la clôture. Stupéfaction générale dans le camp des spectateurs ! Des ‘Oooooh’, ‘Hooooooon’, retentissent de tous les côtés chez nos amis asiatiques (qui se montrent très expressifs). Hilarant ! Peter n’est pas très satisfait, le chien n’aura droit qu’à une petite tape en guise de récompense.

Deuxième élément de la visite, la tonte du mouton ! Tout le monde s’installe sur les petits bancs prévus à cet effet et Peter monte sur l’estrade pour nous expliquer les techniques ancestrales de tonte des moutons. Sentant la bête arriver, Mister ne tient plus ! Il frappe en rythme sur ses genoux en scandant ‘Le mouton ! Le mouton !’. Rassurez-vous, il est le seul à le faire, et ne crie pas trop fort. Et il avait vu juste ! Peter libère trois ou quatre moutons et choisit plus ou moins brutalement l’un d’entre eux. ‘Ooooooh’, Hooooooooon’ !
La tonte commence, et on ne sait plus trop pour qui on doit s’inquiéter : Peter, qui a l’air à bout de souffle et semble avoir quelques difficultés à maîtriser la bête ? Ou le mouton qui, les quatre pattes en l’air, est tourné et retourné dans tous les sens avec une certaine rudesse ? ‘Ooooooh’, ‘Hooooooooon’ ! Un grand moment !

IMG_2221
Bon, les émotions ça creuse ! Direction le Bbq pour manger. Il n’est jamais que 11 heures 30, mais les néo-zélandais mangent tôt, très tôt.
Le repas terminé, il est déjà temps de repartir. Le bateau arrive, décharge une nouvelle salve de visiteurs et nous embarquons pour rentrer à Queenstown.

Nous nous promenons dans cette jolie petite ville plutôt animée, capitale des sports extrêmes et station de sports d’hiver, et en profitons pour faire un peu de shopping et nous asseoir en terrasse.

IMG_2283

IMG_2288

IMG_2290

IMG_2298
Après mûre réflexion, Miss K avoue ne pas se sentir l’âme d’une aventurière et n’avoir pas très envie de sauter à l’élastique. Mister K renonce du coup à sauter tout seul. Ce sera pour une autre fois !
Pour l’heure, direction le supermarché afin de trouver de quoi concocter un petit souper d’anniversaire. Hamburger maison, ça le fait ! Mais d’abord, apéro sur la terrasse ! Et fin de soirée au bord du lac pour une petite promenade avant une bonne nuit.

IMG_2309

IMG_2314

IMG_2312

Notre logement du jour : Mantra Marina

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.