Alors, ça y est ! C’est le grand jour ! Ce voyage en camping car, ça fait un moment qu’on y songe. Et nous voilà sur le point de vivre la grande aventure !

Tout est prêt à la maison et la traversée Dunkerque-Calais a été réservée un peu en dernière minute (le jour même quoi… ;o)) (moins chère et plus proche que la traversée Douvres-Calais).

Nous récupérons le camping car vers 15h et prenons la route après un petit briefing. Mister K a fière allure au volant ! ;o)

Nous survolons la route jusqu’à la maison pour tout embarquer et récupérer le troisième aventurier.

Le temps de tout charger et de faire découvrir à Mini K sa « maison » pour la semaine à venir, il est déjà 17h40, soit grand temps de partir !

IMG_5462

 

Notre trajet jusqu’à Dunkerque est rythmé par la pluie, mais c’est sous un grand soleil que nous arrivons au port à 19h35.

Nous passons les contrôles français sans encombres, mais apprenons que le bateau ne partira pas avant 21h (au lieu de 20h, ça valait bien la peine de se presser !). Notre maison mobile est « inspectée » plus que sommairement par un douanier peu zélé. Tandis que sa collègue anglaise insiste « to see the baby ». « Baby » que Miss K sort aussitôt de son siège pour l’y remettre péniblement… C’est qu’après plus de deux heures coincé dans son siège, il commence doucement à fatiguer… Ca tombe bien, la soirée ne fait que commencer…! Huhu…

Le couloir d’embarquement « L » nous a été attribué et nous découvrons vite que de drôles de voitures se cachent parmi les véhicules prêts à embarquer. Imaginez donc croiser une voiture « chat », une autre couverte de « gazon » ou encore un « tigre » !

Il n’en faut pas plus pour pousser Mister K et Mini K à se dégourdir les jambes et voir de quoi il retourne. Car si les voitures valent déjà le détour, leurs occupants le valent tout autant. Des jeunots aux papys, costumés ou pas, une douce folie règne sur le parking (pour les curieux, il s’agit apparemment de la Scumrun, mais nous n’avons pas pris le temps de voir de quoi il s’agit exactement).

IMG_8759

IMG_8757

L’embarquement se fait dans un grand concert de klaxons aux sonorités toutes aussi variées que les voitures et leurs occupants. Ce grand chambard a au moins le mérite de faire rire Mini K qui, à 21h, est bien décidé à ne pas fermer l’oeil.

Une fois sur le bateau, on passe le temps comme on peut… Léger repas, aire de jeux, passage en pyjama, …, le tout avec une mer un peu agitée (tandis que la mère tente de rester éveillée).

Nos amis anglais sont sur le pont supérieur et semblent célébrer la fin de leur course à grand renfort d’acclamations et de coups de sifflet.

C’est un Mini K fatigué que nous réinstallons dans son siège à passé 23h (22h heure locale) et c’est dans un nouveau concert de klaxons que nous quittons le navire et rejoignons assez facilement un endroit à quelques minutes du port de Douvres où poser notre camping car pour la nuit (repéré au préalable par Mister K sur Internet sur ce site super bien fait).

Nous hissons tant bien que mal Mini K sur sa couchette du haut et ne tardons pas à nous coucher à notre tour.

Nos fidèles lecteurs se souviennent probablement de nos aventures au pays des kiwis et de la gestion périlleuse des démarrages en côte par Mister K… Cette fois, c’est le frein à main qui nous joue des tours. Mister K n’en a plus sur sa rutilante Qashqai et il a du coup tendance…à l’oublier…! J’en tremble encore rien que de l’écrire et de revivre ces scènes de tirage d’urgence du frein à main, sentant le camping car nous échapper ! ;o)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.