Sortie du lit un peu difficile ce matin après un réveil nocturne de Mini K. Impossible à consoler, le voilà qui troque sa couchette du haut avec Miss K contre une place auprès de papa (histoire de ne pas ameuter le camping en pleine nuit par ses cris – dois-je vous rappeler que nous avons déjà marqué les esprits de nos joyeux campeurs de voisins ? ;o)).

Nous quittons le camping à 9h05 et laissons notre camping car dans un parking avant de rejoindre le centre de Cardiff à pied pour petit déjeuner en face du château. Nous laissons de côté la visite du château, trop chère à notre goût, pour flâner dans la ville, emprunter quelques beaux passages couverts et rejoindre ensuite le camping car.

IMG_8944

IMG_8940

IMG_8939

IMG_8945

 

Nous saluons Cardiff vers 12h15 et marquons un stop à la pompe pour se ravitailler en Diesel.

Miss K en profite pour faire une rapide course pour le dîner au shop voisin. En sortant, elle retrouve Mister K sur le parking, manifestement affairé. Le plein n’est pas fait, le réservoir refuse de s’ouvrir ! Nous tournons donc un bon moment autour de l’engin et arrivons à nos fins après plusieurs tentatives. Ouf ! Le voyage peut se poursuivre !

Nous faisons halte à Swansea vers 14h pour le repas de midi (on n’est pas très regardant sur les horaires une fois en vacances ;o)) et Miss K et Mini K se dirigent vers la marina pendant que Mister K s’affaire aux fourneaux. C’est quand même drôlement pratique de pouvoir cuisiner où on veut quand on veut !

Nous levons l’ancre vers 15h15 et prenons la route en direction de Three Cliffs Bay.

Nous quittons enfin les autoroutes et nationales pour entrer dans le vif du sujet des routes galloises, parfois juste assez larges que pour laisser passer notre camping car.

Nous nous posons sur le parking d’un camping à la ferme à 15h45 et emportons tout le nécessaire pour passer un bon moment à la plage. Mieux vaut apparemment éviter la poussette et nous comprenons vite pourquoi. La pente est raide et la dune à escalader avant d’accéder enfin à la baie l’est tout autant. Mais nos efforts sont vites récompensés par la vue magnifique : trois gros rochers côtes à côtes le long de la mer, la plage à perte de vue, les ruines d’un château et le soleil.

Nous installons rapidement notre campement pendant que Mini K (qui n’a pas lâché sa pelle et son seau depuis que nous avons quitté le camping car) entame les grandes manœuvres. Coups de pelles, remplissage de seau, constructions plus ou moins stables, courses folles sur la plage, pieds dans l’eau, et j’en passe, le tout ponctué de grandes exclamations ou de grands cris hystériques quand un chien trop joueur à son goût ose l’approcher de trop près !

Un très très bon moment qui fait vite oublier les petites galères.

IMG_9049

IMG_9010

IMG_9034

 

IMG_8997

Et c’est le coeur léger que nous finissons par remonter courageusement la dune et la super-pente pour rejoindre le camping car.

Nous hésitons un moment à nous poser au camping pour la nuit. La vue est magnifique, surplombant la baie. Mais il nous avancer et nous prenons finalement la route vers 19 heures vers notre lieu de camping sauvage.

La route est pittoresque, étroite et tantôt bordée par endroit de milliers de plantes d’ail des ours qui embaument à notre passage, tantôt peuplée de vaches, chevaux et moutons qui pâturent en liberté.

Alors que nous approchons de notre destination, nous passons devant un signal d’avertissement « Try your brakes » qui nous laisse perplexes et annonce en fait une pente à 15% (t’es sûr qu’ils fonctionnent les freins !?)…

Le moteur n’en finit pas de rugir à force de monter et de descendre et c’est vers 20h45 que nous arrivons enfin à l’endroit repéré par Mister K sur Internet, dans la baie de Manorbier. Un parking surplombant la plage, une magnifique vue sur la mer, à proximité d’un château. Et tout ça gratuitement!

Le lieu est plutôt calme, exception faite d’un joyeux Gallois adepte du klaxon.
Une fois tout le monde couché, seul le bruit de la mer se fait encore entendre.

IMG_9055

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.