Mercredi 24 août 2016

 

Non, n’insistez pas ! Inutile de demander si nous avons bien dormi, vous connaissez déjà la réponse ! NON !

Nos voisins ont bien fini par se coucher, mais il faisait fort chaud dans la chambre, et Mini K nous a offert deux belles chutes de lit (chance qu’il dormait à l’étage du dessous du lit superposé !)…

 

Autant vous dire que – la fatigue aidant – la malheureuse petite fille qui s’est installée par mégarde à la table qui nous a été attribuée a été priée de lever le camp au plus vite pour ne pas s’attirer le courroux de la tribu K toute entière ! Vite, un café ! ;o)

 

Le programme du jour est encore un peu vague. C’est que nous avons oublié de réserver le panier repas hier soir à la réception, nous reviendrons donc manger à l’hôtel ce midi.

 

Nous décidons de prendre la direction du lac Jasna, situé à une quinzaine de kilomètres de l’hôtel. Le lac est réputé pour la clarté de ses eaux et nous ne sommes pas déçus ! Elles sont encore plus belles et translucides en prenant un peu de hauteur sur le plongeoir. Nous en faisons le tour en un bon quart d’heure.

Après quoi, Mini K a très envie de jouer dans l’eau. Ça tombe bien, il fait chaud et on a tout le temps ! Nous visons dans un premier temps la rivière toute proche, mais l’eau – d’une bluffante limpidité – est bien trop froide et nous craignons d’y laisser un orteil.

Nous nous installons donc sur un ponton au bord du lac pour laisser à Mini K tout le loisir de jouer, nous contentant, pour notre part, d’y tremper les pieds.

 

Après ce petit rafraîchissement, nous rentrons à l’hôtel pour repérer les environs immédiats à pieds. Si la chambre laisse quelque peu à désirer, nous mesurons la chance que nous avons de pouvoir séjourner dans un si beau cadre, entourés de montagnes et de la rivière toute proche. Vous allez croire qu’on radote, mais cette eau, si transparente…!

Et il y a même deux plaines de jeux ! ;o)

 

Nous nous installons un moment en terrasse face aux montagnes pour siroter un petit verre avant d’aller manger. Nous sommes seuls au restaurant et le resterons tout le repas. La formule buffet (plus limité le midi) permet de ne pas s’éterniser et c’est tant mieux, car de nouvelles aventures nous attendent cet après-midi !

 

Les gorges de Vintgar, situées à une demi-heure de l’hôtel. Nous ne sommes manifestement pas les seuls à vouloir les découvrir vu le nombre de voitures déjà présentes sur le parking.

Nous nous acquittons du droit d’entrée et entamons le parcours long de 1,6 km aller (+ retour par le même chemin) sur une succession de passerelles en bois. Quelle bonne idée de visiter des gorges quand il fait si chaud. ;o)

 

À mesure que nous progressons dans les gorges elles-mêmes, nous découvrons une végétation luxuriante et une succession de petites cascades et d’étroits passages dans lesquels s’engouffre la rivière. Et cette eau, toujours aussi limpide, dans laquelle évoluent de nombreux poissons.

Nous atteignons le bout du parcours et poussons même jusqu’à une cascade au pied de laquelle nous nous posons pour manger une petite collation, avant de refaire le parcours en sens inverse…

C’est un peu le point négatif des gorges de Vintgar, l’aller et le retour se font par le même chemin, parfois juste assez large pour une personne. Il faut donc sans cesse se mettre sur le côté, vérifier que la voie est libre, patienter, …, sans toutefois se sentir pressé pour prendre des photos ou avancer. On se met simplement sur le côté, pour ne pas créer un bouchon.

Une très belle découverte, touristique certes, mais qui vaut le détour ! ;o)

 

Nous regagnons la voiture et décidons de reprendre la direction de Bled, qui n’est qu’à 4km, pour permettre à Mister K de prendre de la hauteur pour immortaliser le lac et sa petite île, faute d’avoir pu le faire auparavant.

 

Mini K profite du trajet pour s’endormir, mais ce n’est pas un problème en soi, car Miss K a prévu de lui épargner l’ascension et de rester avec lui au bord du lac le temps que Mister K accomplisse sa mission photo. Elle patiente donc un moment dans la voiture, garée à l’ombre des arbres près du camping, et les troupes finissent par se retrouver au bord du lac avant de reprendre la route vers l’hôtel.

Le trajet de retour à l’hôtel prend en principe une demi-heure, mais nous mettons un rien plus de temps, la faute aux bouchons une fois encore ! Nous en profitons donc pour prendre l’apéro dans la voiture et filons directement souper une fois de retour à l’hôtel.

 

Nous entendons au loin le son de l’accordéon et découvrons – oh surprise – qu’un accordéoniste joue des airs slovènes à deux pas de notre table. Tiens, mais quel est donc cet épouvantail (enfin… cette mascotte… ;o)) qui s’approche de notre table pour tendre un bonbon à un Mini K subjugué ? On dirait que nous avons droit ce soir à une petite soirée ‘slovène’ au restaurant.

 

Plutôt sympathique en soi, même si on aurait bien envoyé l’accordéoniste valser au bout de quelques musiques vu sa proximité et le volume de l’instrument. Mais il a au moins le mérite de faire diversion pour Mini K !

Ce dernier sort encore profiter un peu des jeux avant un repos bien mérité. D’autant que les Italiens d’à côté semblent s’être calmés ! Alors, à demain ! ;o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *