Vendredi 26 août 2016

 

On aurait bien voulu faire durer le plaisir, mais l’heure de notre dernier réveil en Slovénie a sonné… Bouh…

 

La nuit a été plutôt bonne et nous décidons de profiter une dernière fois de la piscine après le petit déjeuner. Histoire de se dégourdir les jambes avant la longue route qui nous attend !

Nous restons donc une bonne demi-heure à barboter dans la piscine quasiment déserte avant de monter boucler les valises pour le grand départ.

 

Mais nous n’allons pas quitter l’hôtel Spik sans un dernier passage au bar pour siroter un petit ice tea face aux montagnes ! C’est qu’on a fini par s’y faire à cet hôtel, même si la chambre était un peu vétuste… Et puis, la vue depuis la terrasse est quand même sympathique !

 

Nous nous arrêtons au village pour faire le plein d’essence et d’eau, avant de prendre la direction de Stuttgart !

 

Il nous faut, comme à l’aller, traverser l’Autriche et nous sommes priés de nous soumettre à un contrôle d’identité à la frontière autrichienne (va-t’en savoir pourquoi…).

 

La route est particulièrement chargée en ce vendredi, mais nous échappons heureusement à la pluie du trajet aller et profitons à loisir des paysages autrichiens. Et des tunnels ! On dirait qu’ils aiment bien les tunnels en Autriche, même quand il n’y a pas de montagne (ou quoi que ce soit d’autre) à traverser, ils parviennent à en construire un !

 

Mini K, fatigué par la piscine mais manifestement trop excité pour dormir, finit tout de même par sombrer et se laisse aller à une petite sieste. Nous en profitons pour avancer et décidons de nous arrêter vers 14h30 sur une aire d’autoroute allemande pour manger. Mais nous passons rapidement notre chemin vu la chaleur torride, l’absence de table à l’ombre et l’odeur d’urine nauséabonde…

 

Bonne décision en soi, car nous sortons quelques minutes plus loin pour nous poser au bord du lac de Chiemsee et trouvons un banc plus ou moins à l’ombre pour déguster le lunch préparé par l’hôtel. Un très bel endroit, très paisible, bien que pas mal fréquenté par ces fortes chaleurs.

L’autoroute allemande est chargée elle aussi, et nous assistons à une scène de rodéo tout droit sortie d’un mauvais film, qui débute par une queue de poisson et se poursuit par une petite course poursuite avec frictions et rétro qui vole… Pas de violence, c’est les vacances ! ;o)

 

Enfin, nous avons encore deux jours pour en profiter et finissons par arriver vers 19 heures à Stuttgart.

 

Nous laissons la voiture dans le parking de l’hôtel Ibis Style (merci tonton L ! ;o)) et prenons possession de notre chambre. Bonheur ! Une chambre climatisée et un lit installé pour Mini K dans le petit salon. Voilà de quoi terminer en beauté !

 

Nous n’avons pas le courage de prendre le tram pour aller manger en ville et décidons de profiter du restaurant de l’hôtel qui s’est avéré d’un bon rapport qualité/prix.

 

Mais pour l’heure, il est temps d’aller dormir pour se remettre de cette longue journée de route particulièrement fatigante.

 

On vous attend demain pour aller visiter Stuttgart ? ;o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *