Mercredi 17 août 2016

 

Dernier réveil à Ljubljana et Mini K en profite pour jouer les prolongations et n’ouvre un œil qu’alors que ses merveilleux parents sont déjà prêts.

 

Il fait frais ce matin. Nous déjeunons donc à l’intérieur et bouclons les valises avant de quitter la maison de Jana de bonne heure. Bye bye Ljubljana !

 

Comme annoncé hier, il va falloir faire des choix aujourd’hui entre le château de Predjama, les grottes de Skocjan et le haras de Lipica.

 

Comme vous n’avez pas manifesté d’intérêt particulier et après concertation au sommet, nous décidons de commencer par faire un arrêt photo au château de Predjama et de nous diriger ensuite vers les grottes.

 

Il nous faut une petite heure pour rejoindre le château, véritable forteresse ancrée dans la roche et apparemment doté d’un impressionnant réseau de galeries souterraines. Nous nous contentons d’en admirer l’extérieur pour ne pas mettre la patience de Mini K et la nôtre à rude épreuve. Le pauvre a déjà les parents les plus relous de l’univers qui ne veulent même pas lui payer une épée…

C’est donc un Mini K en pleine crise de fatigue que nous ramenons à la voiture et qui finit par s’endormir sur la petite demi-heure de trajet qui nous sépare des grottes.

Nous avons préféré les grottes de Skocjan aux grottes de Postojna, il est vrai plus ‘accessibles’ dans la mesure où elles se visitent en petit train, mais du coup beaucoup plus touristiques.

Enfin, en matière de touristes, on dirait bien que les grottes de Skocjan (classées au patrimoine mondial de l’Unesco) se défendent bien. En témoignent les très nombreuses voitures déjà garées sur le parking où nous sommes priés de nous ranger correctement pour optimiser l’espace.

 

Le moral des troupes est à nouveau au beau fixe et nous nous munissons de nos pulls et de nos grosses bottines pour affronter les 12° et les 500 marches qui nous attendent.

La visite, qui dure entre 1,5 et 2 heures, est prévue à midi. Nous nous posons donc un moment sur un banc pour prendre une petite collation avant le début des hostilités.

Au coup de sifflet des guides, les joyeux détenteurs d’un billet pour la visite de midi sont priés de se rassembler pour partir en convoi jusqu’à l’entrée de la grotte. Nous ne sommes pas loin de 200, espérons qu’il y ait plusieurs guides… ;o)

 

Une fois le convoi arrivé à destination, nous sommes répartis par groupes linguistiques. 4 anglais, 1 allemand et 1 italien. Nous nous joignons au 2e groupe anglais pour une plongée au cœur de la terre !

Au menu, un parcours de 3 km (dont 500 marches) sur un sentier aménagé, avec ci et là quelques arrêts pour commenter la visite. La grotte est très impressionnantes et l’éclairage crée comme un fil d’Ariane lumineux qui nous fait prendre conscience du chemin déjà parcouru et des profondeurs/hauteurs qui nous attendent, avec en bruit de fond l’écoulement de la rivière Reka…

Les photos étant interdites, il faudra venir voir cette merveille par vous-même ! ;o) Nous sommes en tout cas tous les trois sortis satisfaits de cette belle découverte.

À la sortie, deux options s’offrent à nous, une petite marche de 30 minutes jusqu’à une cascade ou une marche de 10 minutes avec un retour à l’accueil par un funiculaire. La faim nous gagnant, nous optons pour cette dernière solution.

 

Nous regagnons ainsi la voiture pour un petit pique-nique improvisé sur le parking.

Il n’est en soi ‘que’ 14h30 quand nous terminons de manger… Et si on se faisait la petite visite du haras de Lipica, situé à 10 km seulement des grottes ?

 

Alors que nous approchons du haras, nous observons déjà un groupe de magnifiques Lipizzans à la robe blanc/gris dans les prairies. Mini K s’est entre-temps endormi…

Nous le transférons dans sa poussette et gagnons l’entrée du haras. Il n’y a plus de spectacles/répétitions à cette heure. Nous commençons donc par une visite libre du site sous une chaleur harassante avant de profiter de la visite guidée de 16 heures (en français !) avec un guide (Boris) juste pour nous.

Une visite très intéressante où Boris ne nous épargne aucun détail sur l’élevage et l’histoire des Lipizzans. Son débit est tel que Miss K manque de tourner de l’œil ! ;o)

Nous repassons quelques minutes à la plaine de jeux en sortant et rejoignons la voiture.

On ne vous l’avait pas encore dit, mais ce soir, on dort en…Italie ! Lipica n’est en effet qu’à 2 km de la frontière italienne et il nous faut une petite vingtaine de minutes pour rejoindre Trieste où nous avons réservé une chambre d’hôtes, la Casa Dodic.

 

Les propriétaires sont bien sympathiques et notre chambre est belle et spacieuse. La maison est au bord d’une route très passante, on verra ce qu’il en est du bruit la nuit…

Mais pour l’heure, nous descendons découvrir Trieste, nous promener du côté du port, de la vieille ville animée et du canal où nous trouvons une table pour manger. Pizza au menu ! Accompagnée d’une fine pluie qui rafraîchi un peu l’atmosphère.

Il est à présent largement temps de rejoindre notre petit nid sur les hauteurs.

Buena noce !

(purée, on parle même italien! )

2 thoughts on “Triptyque slovène !”

    1. Bonjour Aurélie,
      Nous n’avons pas de souvenir particulier quant à la dangerosité du site. Les escaliers sont réguliers et équipés de mains courantes (rampes) tout le long du parcours et des petites lumières éclairent les marches pour ne pas se louper. Un petit regard en arrière de temps en temps permet d’ailleurs d’apprécier ce « fil d’Ariane » dans la pénombre et de constater la véritable plongée au coeur de la grotte.
      Du haut de ses 4 ans, Mini K (marcheur volontaire) a beaucoup apprécié la visite ! ;o)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.