Dimanche 28 août 2016

 

Cette fois, c’est vraiment la fin, et voilà que se pointe déjà le dernier réveil de notre séjour… C’est tellement triste qu’il pleut et que le tonnerre gronde… Tant mieux, voilà qui va rafraîchir un peu l’atmosphère !

 

Et chez les K, quand y’en a plus, y’en a encore ! Nous descendons donc prendre un bon petit déjeuner avant de partir à la découverte…du Zoo de Stuttgart (Whilhelma) !

 

Le zoo est situé à un petit quart d’heure de l’hôtel, mais nous cherchons un moment l’entrée du parking en raison de travaux.

 

Il est 10 heures et il fait déjà une chaleur affolante (l’orage n’aura donc servi à rien !) ;o) Nous chargeons donc le sac d’eau et partons à l’assaut du parc. Les entrées préalablement achetées à l’hôtel nous permettent d’éviter la file et d’économiser 3€ par billet (Mini K ne paie pas).

 

Le petit plan trouvé à l’entrée propose un parcours à travers le parc, qui devrait nous assurer de ne rien manquer. Nous commençons ainsi la visite par une série de serres où se bousculent cactus, orchidées, …

Mini K a repéré sur le petit prospectus trouvé à l’hôtel qu’il y avait un petit spectacle d’otaries. Ça tombe bien, c’est dans 10 minutes pas trop loin de l’endroit où nous nous trouvons ! ;o)

Il ne s’agit pas à proprement parler d’un spectacle, mais plutôt d’un nourrissage durant lequel le soigneur – un amusant hipster aux bras tatoués – assure une présentation des différents animaux. Le tout en allemand, comme à peu près tout ici.

Nous poursuivons la visite et nous posons à l’ombre (à proximité d’une petite plaine de jeux) pour manger le pique-nique préparé à l’hôtel.

 

Et nous repartons de plus belle !

Quand un vilain nuage se profile à l’horizon et s’arrête pile au-dessus du zoo pour lâcher une averse plus que bienfaisante. À tel point que personne ne court se mettre à l’abri, mais continue la promenade comme si de rien n’était ! ;o)

 

Nous bouclons pour notre part la visite, repassons un moment voir le nourrissage des otaries et regagnons enfin la voiture…

 

Cette fois, c’est vraiment la fin… Nous faisons nos adieux à Stuttgart, direction Casteau.

 

La route est un peu chargée en quittant Stuttgart. Il aura fallu trois histoires (lues sur un CD) à Miss K pour s’endormir, et un rien plus à Mini K. Chance que Mister K tienne la barre ! ;o)

 

Nous nous posons sur une aire d’autoroute pour faire le plein et souper, roulons encore une petite heure avant de s’arrêter à nouveau pour mettre Mini K en pyjama, et retrouvons enfin notre petit nid de Casteau et notre lit douillet…

 

Et nous nous endormons en rêvant déjà à de nouvelles aventures ! ;o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *